fbpx

Les compléments alimentaires

Devenus presque indispensables à notre bien-être, les compléments alimentaires commencent enfin à gagner du terrain face à la sur-médication. Tantôt occasionnelle, tantôt quotidienne, la prise de complément est aussi variée que personnelle, allant de complexes généraux jusqu’aux éléments plus spécifiques.

Mais pourquoi se complémenter ?

Il existe un tas de raisons pour lesquelles la complémentation s’impose, que vous soyez jeune ou âgé, sportif aguerrit ou du dimanche, … en voici quelques-unes :

  • La surconsommation a entrainé un appauvrissement des sols, la qualité de l’agriculture n’est plus celle qu’on connu nos grands-parents. L’usages d’OGM, d’engrais, tire vers le bas les qualités nutritionnelles des aliments. Par exemple, une simple pomme peut avoir perdu 90% de sa vitamine C en 50 ans !
  • Un mode de vie actif, sportif, un travail manuel, impose forcément + de besoins
  • Une période de stress, de déprime, de nervosité…
  • Grossesse et allaitement
  • Les saisons et leurs lots de maladies banales (exemple + de vitamine C en hiver)
  • La sensibilité de chacun (exemple : un besoin en magnésium accru chez les nerveux, les « spasmophiles », …
  • L’envie de sevrer les médicaments (diminuer les analgésiques et anti-inflammatoires remplis d’effets secondaires au profit de solutions + saines)

Toutes ces raisons font qu’il est devenu impossible d’avoir dans notre assiette tout ce que notre organisme a besoin pour fonctionner de manière optimale, même en adoptant un mode de vie sain, équilibré et varié.

Où se les procurer ?

Le premier réflexe est de se rendre en pharmacie, par gage de qualité. Mais par expérience, ce sera votre première erreur ! Là où le prix des médicaments sous ordonnance est soumis à un tarif maximal, il n’en n’est rien pour les compléments qui peuvent être vendus + de 10 fois leur valeur !

La parapharmacie sera déjà une bien meilleure idée. Les produits seront identiques mais avec des tarifs jusqu’à -50%.

Il n’en reste pas moins que vous désirez une certaine qualité, qui ne répondra pas 9 fois sur 10 à vos attentes en pharmacie. Non pas sur la qualité de la molécule utilisée (et encore…) mais sur les dosages qui sont trop souvent ridicules.

Prenez un simple exemple, la vitamine D vendue à 800ui, 1000ui/jour… qui sont des doses…d’enfant !!! Un adulte a besoin entre 3000ui/j et parfois 10-12.000ui/j suivant son mode de vie ! Imaginez donc la perte financière si vous devez absorber 10 gélules juste pour votre vitamine D.

Le dernier paramètre à prendre en compte est que les AJR (apports journaliers recommandés) datent de… 1916 ! En 105 ans, imaginez tout ce qui a évolué.

Ils ne sont plus du tout cohérents, mais peu de pharmaciens, diététiciens, médecins se sont formés à la médecine fonctionnelle pour adapter ces doses. Ils se réfèrent malheureusement aux AJR et aux taux de la prise de sang si vieillissant.

Pourtant, un patient est un être humain qu’il faut épauler et pas une feuille de stat dépassée à traiter.

Voici donc pour moi la meilleure solution : S’INFORMER et opter pour des laboratoires privés sur le net ! Je suis pour le commerce de proximité tant que possible, mais pour ce sujet, il y a bien trop de lacunes sur le rapport qualité/prix.

Quelques euros de + pour l’humain derrière le comptoir et son service, je suis à 100% d’accord, mais pas pour payer 10 fois le montant en ayant encore des enrobages neurotoxiques dans leurs comprimés !

Vous trouverez donc des labos où les dosages seront bien + cohérents sur les sites généraux, il suffit juste de vérifier leur label de qualité. Même en magasin de nutrition sportive, vous trouverez meilleure qualité à des tarifs très abordables.

Quels compléments choisir ?

Il n’y a aucune « formule type » car ils seront fonction de vos plaintes. Deux amis sportifs, du même âge, faisant le même sport, n’auront surement pas les mêmes besoins.

D’autres seront fonction de votre prise de sang car malgré les prises, vos besoins seront parfois plus gourmands.

Une liste correcte sera établie lors d’un rdv avec votre nutrithérapeute, comprenez bien qu’une consultation médicale de 5 minutes est ridicule pour analyser chaque besoin !

Malgré tout, je vous en cite 3 qui pour moi sont indispensables :

  • La vitamine D : toute l’année et pas seulement en hiver. Son rôle est majeur, comptez minimum 3.000ui/j à adapter selon votre prise de sang (pour atteindre un taux santé de 60 -80)
  • Le magnésium : si tout le monde avait un magnésium sanguin correct, on estime de 30 à 50% la diminution du nombre de médicament avalés ! Préférez un bon sel de Magnésium tel le citrate, glycérophosphate, malate… pour un minimum de 350-450mg de magnésium élément, à adapter selon votre ressenti et non les chiffres d’une prise de sang inutile (elle dose le Mg sanguin et non l’érythrocytaire). L’idéal étant qu’il soit associé à un complexe Vit B !
  • Un bon complexe multivitamines comprenant zinc, iode, sélénium… mais sans Fer ni cuivre pro inflammatoire !

Je développerai un peu plus les compléments que j’affectionne lors d’un prochain article. Documentez-vous, informez-vous, sortez de cette médecine « mange bonbon », entourez vous d’un bon professionnel si vous êtes dépassé par la complexité du sujet.

Je terminerai par cette phrase, Le meilleur des médicaments sera d’acquérir les bases alimentaires et nutritionnelles suffisantes pour ne jamais avoir à en prendre.

L’article vous a plu ? N’hésitez pas à me suivre sur ma page professionnelle

• Facebook: https://www.facebook.com/JacquemynKevin
• Instagram: https://www.instagram.com/kev_jacquemyn/

Publié dans Nutrition

Related Articles

Responses

Comments are closed.